Votre ventre peut vous gêner pour plusieurs raisons. Il peut être globalement trop “gros” ou être trop relâché ou les deux à la fois. Que vous soyez une femme ou un homme, le traitement peut être médical (la cryolipolyse) ou chirurgical ( la lipoaspiration ou l’abdominoplastie). L’âge, le mode de vie (travail, sport, …) ainsi que les habitudes vestimentaires sont des éléments importants dont il faut tenir compte. Le traitement sera adapté à vos besoins selon l’élasticité de votre peau, son excédent éventuel, les cicatrices existantes (césariennes, …), l’infiltration graisseuse qui peut exister ainsi que le relâchement des vos muscles abdominaux (grossesses). C’est un traitement forcément “sur mesure” en rapport avec les disgrâces spécifiques à VOTRE ventre. Il est donc difficile sans vous voir avant en consultation de dire si votre cas relève plus d’une lipoaspiration, d’une cryolipolyse ou d’une abdominoplastie. Aussi, n’hésitez pas à contacter le secrétariat du Docteur L. Sallaz pour que le médecin puisse vous examiner et vous apporter des informations complémentaires à votre prise de décision.

Nous essaierons ici de donner un aperçu des traitements envisageables.

LA CRYOLIPOLYSE MEDICALE

LA LIPOASPIRATION

La lipoaspiration encore appelée liposuccion, lipoplastie ou liposculpture est une intervention chirurgicale visant à supprimer les excès graisseux localisés résistants aux multiples régimes alimentaires et activités physiques (sport, …). Lors de votre première consultation, Docteur L. Sallaz évaluera la quantité de graisse à retirer ainsi que la qualité de votre peau pour vous informer de la manière la plus détaillée et honnête possible sur cette intervention en vous expliquant ce qu’elle pourra réellement vous apporter et ce qu’elle ne pourra pas corriger.

LE PRINCIPE
L’intervention sera réalisée sous anesthésie générale au bloc opératoire de la clinique dans un environnement technologique de pointe ayant reçu l’autorisation pour la réalisation des interventions de chirurgie esthétique par la Haute Autorité Sanitaire (HAS). Le chirurgien effectue d’abord une petite incision cutanée (3-4 mm) au niveau de la zone à opérer, puis il infiltre une préparation stérile spécialement prévue à cet effet pour “préparer” la zone à lipoaspirer. Cette technique (dite “humide”) a comme avantage de diminuer les douleurs et le risque d’anémie postopératoire dans le but d’améliorer votre confort. L’aspiration de la graisse (“profonde”) est alors pratiquée avec de fines canules de manière régulière et harmonieuse. Les orifices d’introduction des canules seront ensuite suturés puis un vêtement compressif est mis en place en fin d’intervention à porter pendant quelques semaines afin de limiter l’œdème (gonflement) et d’aider la peau à se redrapper aisément.

LES SUITES
Elles sont habituellement simples et peu douloureuses. Des ecchymoses (“bleus”) et un gonflement (œdème) apparaissent sur les zones traitées mais ils disparaîtront rapidement après quelques jours. Le Docteur L. Sallaz vous suivra à la clinique pendant votre hospitalisation puis après votre sortie de la clinique à son cabinet pour les consultations post-opératoires. Des recommandations médicales vous seront détaillées pour vos soins à domicile afin d’obtenir un résultat le plus naturel et harmonieux possible. Une période de repos de quelques jours pour “récupérer” est souhaitable et une reprise du sport après deux à trois semaines est possible. Le résultat immédiat est habituellement satisfaisant, mais il faudra encore attendre plusieurs mois pour que le résultat définitif soit visible après disparition totale des ecchymoses et de l’œdème.

LES RISQUES
Les incidents et complications après une lipoaspiration bien conduite sont rares. Néanmoins bien que réalisée pour des motivations essentiellement esthétiques, une lipoaspiration n’en reste pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques liés à tout acte médical, aussi minime soit-il. Ainsi, un médecin anesthésiste vous  examinera en consultation avant l’intervention. Pour minimiser le risque infectieux des douches antiseptiques pré-opératoires sont recommandées. Pour limiter le risque hémorragique aucun médicament contenant des dérivés de l’aspirine ne devra être pris dans les dix jours précédant et suivant l’intervention en plus du port du lipopanthy. Pour limiter le risque de thrombo-embolique (phlébite,…), des mesures spécifiques seront mises en œuvre avec un lever précoce, le port de bas de contention et parfois la prescription d’anticoagulants.

Au total, il ne faut pas surévaluer les risques, mais simplement prendre conscience qu’une intervention chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une part d’aléas. 
Le recours à un chirurgien plasticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour savoir éviter ces complications, ou les traiter efficacement le cas échéant.

Pour en savoir plus sur la lipoaspiration n’hésitez pas à prendre rendez-vous.

L’ABDOMINOPLASTIE

L’abdominoplastie est l’intervention chirurgicale qui permet de réparer un ventre distendu par les variations pondérales, fragilisé par les grossesses, la vie sédentaire ou le vieillissement cutané. Il existe différentes abdominoplasties (partielles ou complètes) selon le geste chirurgical à réaliser. Lors de votre première consultation, après avoir écouté vos souhaits et motivations, le Docteur L. Sallaz vous examinera attentivement pour s’assurer du bien-fondé de cette opération qu’il vous expliquera précisément. Il évaluera la quantité de graisse à retirer ainsi que la qualité de votre peau (élasticité, vergetures, cicatrices), évaluera le relâchement musculaire éventuel de votre paroi abdominale pour vous informer de la manière la plus détaillée et honnête possible sur cette intervention en vous expliquant ce qu’elle pourra réellement vous apporter et ce qu’elle ne pourra pas corriger.

PRINCIPE
L’intervention chirurgicale se pratique sous anesthésie générale au bloc opératoire de la clinique dans un environnement technologique de pointe ayant reçu l’autorisation pour la réalisation des interventions de chirurgie esthétique par la Haute Autorité Sanitaire (HAS). Le chirurgien effectue d’abord le plus souvent une lipoaspiration pour diminuer l’excès graisseux abdominal et affiner la taille. Ensuite, il retire la peau en excès en réalisant une incision cutanée. La réparation de la paroi musculaire est alors réalisée si nécessaire (hernie, éventration,…) afin d’obtenir “un ventre plat” par la suite. L’intervention se termine par la suture cutanée avec des fils de suture dissimulés sous la peau, ce qui créera votre future cicatrice dont le chirurgien vous aura expliqué en consultation la localisation (autour du nombril et dans la partie basse du ventre dissimulée aisément dans vos sous-vêtements). Un pansement est effectué et un vêtement compressif appelé “gaine” est mis en place en fin d’intervention et à porter pendant quelques semaines après. Il apportera un confort certain en limitant les risques de complication. Un suivi en clinique pendant deux jours est alors généralement suffisant. La douleur sera soulagée par des médicaments adaptés. Son intensité est variable d’une personne à l’autre mais dépend surtout de l’importance du relâchement musculaire du ventre avant l’opération. Le suivi post-opératoire se fera par le Docteur L. Sallaz d’abord à la clinique pendant votre hospitalisation puis, après votre sortie de la clinique, à son cabinet. Des recommandations médicales post-opératoires vous seront expliquées et remises par écrit pour vos soins à domicile.

LES SUITES

Les fils de suture seront retirés environ deux semaines après l’intervention.  Il faut prévoir en général au minimum une cessation d’activité de deux semaines pour votre convalescence. Aucune activité sportive soutenue ne devra être pratiquée pendant deux à trois mois après l’intervention pour aider “à votre bonne cicatrisation”. Après quatre à six mois le résultat morphologique le résultat est nettement visible mais votre cicatrice s’atténuera elle progressivement en un à deux ans.

LES RISQUES
Les risques et complications sont rares. Néanmoins bien que réalisée pour des motivations essentiellement esthétiques, une abdominoplastie n’en reste pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques liés à tout acte médical, aussi minimes soient-il. Ainsi, un médecin anesthésiste vous  examinera en consultation avant l’intervention. Pour minimiser le risque infectieux, des douches antiseptiques pré-opératoires doivent être réalisées. Pour limiter les risques hémorragiques aucun médicament contenant des dérivés de l’aspirine ne devra être pris dans les dix jours précédant et suivant l’intervention. Le tabac est un facteur de risque de mauvaise cicatrisation aussi, toute intoxication tabagique devra donc être diminuée au maximum et arrêtée si possible 3-4 semaines avant l’opération. Pour prévenir le risque thrombo-embolique (phlébite, embolie pulmonaire,…), le port de bas de contention veineuse sera nécessaire pendant plusieurs semaines en débutant pendant votre opération, un lever précoce après l’opération sera préconisé et des injections de médicaments anticoagulants seront nécessaire. Des perturbations du drainage lymphatique abdominal (lymphocèle, lymphorrée,…) peuvent occasionner un ventre qui reste “gonflé” après l’intervention pendant plusieurs semaines. Il vous sera expliqué les moyens mis en œuvre pour prévenir ce risque et le traiter le cas échéant.
Au total, il ne faut pas surévaluer les risques, mais simplement prendre conscience qu’une intervention chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une part d’aléas. Le recours à un chirurgien plasticien qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour savoir éviter ces complications, ou les traiter efficacement le cas échéant.

Pour en savoir plus sur la plastie abdominale n’hésitez pas à prendre rendez-vous.